Acta Mathematica

Une généralisation des développements de Taylor

André Roussel

Full-text: Open access

Abstract

On pourrait résumer ainsi les idées développées dans ce mémoire:

Soit un processus de résolution par approximation successives de l'équation aux dérivées partielles: $\frac{{\partial ^2 \bar g}}{{\partial x \partial h}} - \frac{{\partial ^2 \bar g}}{{\partial h^2 }} = 0$ .

Supposons que la solution obtenue s'annule avec h. Cette solution, qu'on peut tuojours concevoir comme mise sous la forme d'une série convergente $\sum {g_n (x,h)} $ est égale à un accroissement de fonction, soit: $f(x + h) - f(x).$

Si le processus d'approximation considéré permet d'obtenir (moyennant des conditions de régularité convenables)toutes les solutions de (E) qui s'annulent avec h, solutions qui sont des accroissements de fonctions, nous dirons que les développements correspondants (F) sont des développements de Taylor.

Les développements donnés dans la première partie de ce mémoire constituent une classe spéciale de développements tayloriens, au sens défini ci-dessus.

Nous nous proposons de revenir ultérieurement sur cette question.

Le présent travail est le développement de trois notes aux Comptes rendus de l'Académie des Sciences de Paris (7 Juillet, 1947, 18 Août 1947, 30 Août 1948).

Article information

Source
Acta Math., Volume 87 (1952), 147-173.

Dates
First available in Project Euclid: 31 January 2017

Permanent link to this document
https://projecteuclid.org/euclid.acta/1485888684

Digital Object Identifier
doi:10.1007/BF02392285

Mathematical Reviews number (MathSciNet)
MR0048591

Zentralblatt MATH identifier
0046.07901

Rights
1952 © Almqvist & Wiksells Boktryckeri AB

Citation

Roussel, André. Une généralisation des développements de Taylor. Acta Math. 87 (1952), 147--173. doi:10.1007/BF02392285. https://projecteuclid.org/euclid.acta/1485888684


Export citation